Chaque année le rossignol revêt des plumes neuves, - mais il garde sa chanson. Les Iles d’or (1875) de Frédéric Mistral

Hi there ! Comme vous l’aurez compris dans mon article Let's go, j’adore la déco ! Le ton est donné !

Je vous en parlerai dès que je le pourrai car qu’il s’agisse de faire, de regarder, de décortiquer, de conseiller…j’adore ça et j’y passerai des heures, en fait j’y passe des heures !

Quand je le peux, le vendredi soir, pour moi c’est La Maison France 5, mon petit répit d’évasion créative et l’autre jour, j’ai été touchée par une créatrice présente sur le salon Maison & objet qui s’est déroulé comme tous les ans au parc des expositions de Paris en janvier dernier : Béatrice Bost-Le Mouël de Plumavera. « Enfant, je voulais faire de ma chambre une forêt afin d’y dormir sous la protection de mère nature. La plume est rapidement devenue mon matériau de prédilection car elle porte en elle l’essence même de l’oiseau. Plus qu’une parure, elle en révèle les secrets et la magie ». Pari tenu…

La plume a su s’imposer comme un élément que l’on retrouve de plus en plus souvent dans la déco (mais aussi dans la création de bijoux), parce qu’elle apporte de la légèreté, de l’originalité, de la douceur et une poésie naturelle à nos intérieurs.
Agencées autour d’une source lumineuse, elles racontent des histoires aujourd’hui oubliées et réveillent l’imaginaire faisant naître l’émotion et la surprise.

Je vous laisse découvrir petite ma sélection. Laquelle trouverait sa place chez vous?

www.plumavera.paris

image

 

image

 

image

 

image